Logo Printen Logo RSS logo facebook

Résumé du dossier d’information

L’asbl Amazone s’est vu confier par Mme Brigitte Grouwels, Ministre bruxelloise des Travaux Publics, des Transports, de l’Informatique et du Port de Bruxelles sous la législature 2009-2014, une mission d’information sur le thème « Genre et espaces publics ». Cette mission d’information générale complète la tenue d’une table-ronde sur le même sujet, plus spécifique cette fois, réunissant des habitantes de Saint-Josse-ten-Noode qui se sont exprimées et ont échangé sur leur situation dans le cadre de vie des espaces publics tenoodois.

Grâce aux études et recherches dans les domaines de sciences humaines, l’espace est peu à peu sorti de sa neutralité sociale. La recherche féministe est allée plus loin en constatant que l’espace reflète les rapports sociaux de genre. Depuis, monde académique, société civile des femmes, les institutions internationales et plus récemment les décideurs politiques se sont emparé de la question sous différents angles.

Le rapport « Genre et espaces publics » comprend quatre chapitres.
Le premier décrit sommairement le contexte général dans lequel les crises urbaines ont vu le jour et qui ont eu pour conséquence le développement de l’analyse de l’espace dans les universités. Le chapitre donne ensuite un bref aperçu de la critique féministe de ces analyses de l’espace et de l’intégration progressive du genre à ce nouveau champ de recherche ouvert par les chercheures féministes.

Le deuxième chapitre aborde ensuite les actions des associations de femmes relatives aux problèmes que les femmes rencontrent dans l’espace public et comment certaines de ces actions ont mené à des collaborations pérennes avec les autorités locales. Ce chapitre montre l’importance stratégique du processus participatif citoyen et du rôle que les associations de femmes peuvent y jouer dans le but de réaliser des espaces publics où hommes et femmes issus de différents horizons se côtoient en toute convivialité.

Le troisième chapitre concerne les législations et politiques d’égalité de genre ainsi que les obligations que les pouvoirs publics sont tenus de respecter sur cette matière. Nous y développons le concept de gender mainstreaming et donnons un aperçu de la législation qui le concerne. Enfin nous présentons un instrument politique concret au service des collectivités locales et territoriales, la Charte de l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale du Conseil des Communes et des Régions d’Europe, véritable outil pour le changement à l’échelle locale.

Dans la quatrième et dernière partie, nous clôturons ce rapport en illustrant chaque enjeu de la prise en compte du genre dans les espaces publics par une sélection de quelques bonnes pratiques rassemblant les acteurs politiques, académiques, associatifs ainsi que les citoyen.ne.s. Nous espérons que ce dernier chapitre puisse être source d’inspiration afin que tous et toutes aient la possibilité de donner de l’espace à l’égalité de genre, pour une ville qui stimule l’inclusion et le vivre-ensemble.

Les lecteurs et lectrices trouveront toutes les références bibliographiques des ouvrages et ressources sur lesquels ce rapport est basé, ainsi que les coordonnées des nombreux.ses acteurs et actrices incontournables qui œuvrent chacun.e à leur façon pour une ville égalitaire.

Vous pouvez télécharger les études et leurs brochures de présentation en cliquant sur les liens suivants :
- Etude Genre et espaces publics : Rapport complet (FR) - Brochure synthétique (FR/NL)
- Etude Genre et mobilité : Rapport complet (NL) - Brochure synthétique (FR/NL)

Une partie des sources mentionnées dans les rapports sont consultables sur notre catalogue en ligne


Avec le soutien de :