Logo Printen Logo RSS logo facebook

Une mobilité sensible au genre : recommandations, rapports

Une mobilité sensible au genre : recommandations, rapports

Dans le dernier chapitre qui clôt notre rapport exploratoire, vous trouverez une liste de recommandations qui ont été formulées dans différentes recherches et études relatives à l’intégration de la dimension de genre dans les politiques de mobilité. Toutes mettent en exergue l’importance des données statistiques genrées, l’impact d’un réel engagement politique en faveur de l’égalité de genre, la nécessité de prendre en compte les besoins des femmes et d’impliquer les femmes dans le processus décisionnel. En fonction de la nature des recherches sont également faites des recommandations pratiques.

Recommandations du rapport Transgen (2007) [1]

L’enquête Transgen formule des recommandations sur le gender mainstreaming dans les politiques de transport en tenant compte également de la durabilité:

  • Élaborer une politique qui tienne compte à la fois l’égalité des sexes et de la durabilité et de voir comment ces deux éléments interagissent.
  • Développer aussi bien à l’échelon local et régional qu’au niveau européen une politique qui tienne explicitement compte des différences de genre dans le choix des modes de transport et dans les déplacements.
  • Développer une politique de transport à partir de la perspective des utilisateurs.trices et veiller à ce que les utilisatrices soient réellement consultées.
  • Mettre l’accent sur la dimension de genre dans les aspects politiques et organisationnels des structures de transport privé et public.
  • Réaliser la parité f/h à tous les niveaux décisionnels.
  • Établir une plateforme européenne qui étudie avec attention la combinaison de ces différents élements: genre, technologie, transport et durabilité.

Recommandations de la Banque mondiale (2010) [2]

La Banque mondiale souligne la nécessité de disposer de moyens de transports inclusifs et insiste sur l’importance de l’amélioration des infrastructures pour les piétons, les cyclistes et les transports publics. Les recommandations de la Banque mondiale sur le plan de la mobilité s’inscrivent directement dans la politique de lutte contre la pauvreté menée par l’institution internationale et concernent trois terrains:

  • Aménager un environnement urbain qui prenne en compte les moyens de transport utilisés par les femmes. Assurer un accès sûr et facile aux transports en commun.
  • Maintenir les tarifs des transports aussi bas que possible. Le prix d’un billet de transport doit rester démocratique et doit être ajusté aux conditions et besoins des femmes.
  • Combattre l’insécurité. Les réseaux de transports publics doivent être aménagés en tenant compte des besoins spécifiques de femmes en matière de sécurité.

Recommandations issues de l’étude de littérature de la Fondation Heinrich Böll (2011) [3]

À partir de la littérature étudiée, Hasson et Polevoy formulent pour la Fondation Heinrich Boll les recommandations suivantes:

  • Augmenter le nombre de femmes dans les organes politiques et les impliquer dans la politique des transports publics.
  • Augmenter l’emploi des femmes dans le secteur des transports publics.
  • Développer des statistiques genrées.
  • Intégrer la dimension de genre dans l’aménagement des transports et dans la politique du ministre en charge de la mobilité.

Recommandations issues du rapport du Parlement européen (2013) [4]

Ce rapport est une réponse à l’enquête Transgen en vue de développer des meilleures vues et connaissances dans le domaine des transports et de la mobilité. Le Parlement adresse des recommandations pratiques pour les niveaux européen, national et local dans quatre domaines:

  • Améliorer la sécurité et le confort dans les moyens de transport
    • Améliorer l’éclairage (local).
    • Développer des solutions qui facilitent les appels à l’aide (téléphonie mobile et autres technologies) (national, local).
    • Abaisser les tarifs des transports (EU, national, local).
    • Adapter l’environnement urbain aux piétons et cyclistes (local).
    • Durcir la réglementation en matière de sécurité routière (ex. pas d’alcool) (EU, national, local).
    • Sécuriser les chemins piétons et les pistes cyclables (EU, national, local).
    • Encourager le partage de taxi (local).
    • Les tarifs des assurances doivent tenir compte du genre du conducteur.trice (EU, national).
    • Améliorer la sécurité des conducteurs.trices de moto et fournir des aires de stationnement sûres (parkings pour femmes par ex.) (national, local).
  • Améliorer l’accessibilité physique:
    • Augmenter le nombre de bus équipés de planchers surbaissés (local).
    • Augmenter les entrées accessibles (national, local).
    • Installer plus d’ascenceurs et d’escaliers roulants (local).
    • Concevoir des véhicules et des stations accessibles (local).
    • Rendre l’entrée des véhicules facile por tout.e.s (local).
    • Prévoir plus de place pour les bagages et les poussettes (local).
    • Fournir et prévoir dans la réglementation des aires de stationnement réservées aux femmes (“parking rose") (local).
  • Améliorer la fourniture de service:
    • Utiliser une checklist d’audit de genre “Femmes et transports publics” (national, local).
    • Augmenter l’offre de transport le soir et le weekend (taxi et autres services de transport à la demande) (local).
    • Augmenter l’offre de transport dans les zones rurales et les petites villes avec un bon rapport coût-efficacité (local).
    • Développer un système de transport intégré (national, local)
    • Élaborer des horaires tenant compte des horaires et de la durée du travail des femmes (local).
    • Améliorer les liaisons entre les écoles et les commerces (local).
  • Améliorer la diffusion de l’information
    • Mettre à disposition, par téléphone et par Internet, des horaires clairs et accessibles comprenant des informations multimodales (national, local).
    • Traduire l’information aux arrêts de bus dans plusieurs langues (national, local).
    • Augmenter l’information relative aux tarifs, accessibilité, trajets et sécurité/sûreté (national, local).

Plus information:

Besoin de plus d’information?
Contactez Inge Van der Stighelen, 02 229 38 02, I.VanderStighelen@amazone.be.


Cette étude représente une partie d’un projet aux multiples facettes sur lequel l’association Amazone s’est affairée depuis près de deux ans. La réalisation de celui-ci s’est déroulée selon différentes phases : une mission d’information générale avec l’élaboration de deux études de littérature par le Centre de Documentation sur la Politique de Genre d’Amazone. Ces deux recherches alimentent la tenue d’une table-ronde et de groupes focus sur les mêmes sujets mais à une échelle plus spécifique, celle de la commune de Saint-Josse-ten-Noode. A cette partie interactive du projet vient se greffer une composante artistique et symbolique avec la création de quatre portraits d’habitantes de Saint-Josse-ten-Noode. Ce sont ces mêmes œuvres d’art qui, à partir du 8 septembre 2015, occupent une place d’honneur dans la station de métro Madou.

[1] Transgen: gender mainstreaming European transport research and policies: building the knowledge base and mapping good practices / Hilda Rømer Christensen... [et al.]. - Copenhagen: University of Copenhagen, 2007. - 146 p.

[2] Mainstreaming gender in road transport: operational guidance for World Bank staff / World Bank Group. - Washington: International Bank for Reconstruction and Development; World Bank, 2010. - 43 p.

[3] Gender equality initiatives in transportation policy: a review of the literature / Yael Hasson and Marianna Polevoy. - [S.l.]: Heinrich Böll Stiftung, 2011. - 15 p.

[4] The role of women in the green economy. The issue of mobility / European Parliament. Directorate General for Internal Policies. Policy department C: Citizens’ Rights and Constitutional Affairs. Gender Equality. – Brussels: European Parliament. – 79 p.