Logo Printen Logo RSS logo facebook

Expertes.brussels met en avant les femmes expertes

1. Expertes.brussels met en avant les femmes expertes

Bruxelles, 31 décembre 2016 - L’année 2017 est synonyme d’obligation légale pour les conseils d’administration d’être composés d’un tiers de femmes. La Secrétaire d’Etat bruxelloise à l’Egalité des Chances, Bianca Debaets, lance, en collaboration avec l’asbl Amazone, une base de données en ligne reprenant les femmes expertes. « Les entreprises, journalistes, pouvoirs publics ou organisations admettent parfois ne pas trouver de femmes expertes. Expertes.brussels apporte la solution en les rassemblant au sein d’une base de données librement accessible ».

A l’initiative de la Secrétaire d’Etat pour l’Egalité des Chances, Bianca Debaets, l’asbl Amazone a élaboré une base de données reprenant des femmes expertes travaillant ou résidant à Bruxelles. « Bruxelles regorge de talents féminins : des entrepreneuses, universitaires, leadeuses d’opinion et artistes. Malheureusement, nous devons constater qu’elles sont moins présentes dans les médias et qu’elles sont sous-représentées dans les conseils d’administration et d’autres organes consultatifs », affirme la Secrétaire d’Etat bruxelloise, Bianca Debaets. « Expertes.brussels met en avant les femmes expertes. Les entreprises, les médias, les pouvoirs publics ou la société civile peuvent ainsi faire connaissance avec des femmes bruxelloises inspirantes ».

Un timing qui n’est pas dû au hasard

Le calendrier du lancement de cette plateforme n’est pas choisi au hasard. A partir de 2017, les entreprises cotées en bourse sont légalement contraintes d’avoir un tiers de femmes siégeant au sein de leur conseil d’administration. L’asbl Amazone et la Secrétaire d’Etat pour l’Egalité des Chances Bianca Debaets se réjouissent de cette nouvelle loi. Selon la Secrétaire d’Etat Debaets, « Une composition équilibrée homme/femme au sein des conseils d’administration est économiquement intéressante pour les entreprises et pour les nombreuses femmes expertes qui ont ainsi l’occasion de faire leur preuve ». Marleen Teugels, directrice de l’asbl Amazone : « Cette nouvelle loi relative au quota en matière de genre est pour nous une situation win-win, tant pour les entreprises que pour les femmes. Je souhaite lancer un appel sincère à l’ensemble des femmes expertes qui vivent ou travaillent à Bruxelles pour qu’elles s’inscrivent sur Expertes.brussels. Nous pourrons ainsi aider ensemble les entreprises à respecter la nouvelle législation ».

Kick-off avec 100 expertes

La base de données Expertes.brussels est accessible librement. Les femmes intéressées peuvent s’y inscrire facilement et indiquer leurs domaines d’expertise. Les domaines possibles sont l’économie, la politique, les médias, les sciences, la santé ou le sport. Les expertes indique peuvent également leur disponibilité pour participer à des conférences ou débats. Les conditions de participation sont les suivantes : au moins cinq ans d’expérience professionnelle ou de recherche et résider ou travailler à Bruxelles. Les expertes du vécu sont aussi les bienvenues. Les entreprises, les organisations et les journalistes ont ainsi un aperçu rapide sur l’expertise féminine à Bruxelles. La base de données est initiée par un large public de 100 pionnières.

____
Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale.