Logo Printen Logo RSS logo facebook

Grande enquête en ligne sur les personnes transgenres

Grande enquête en ligne sur les personnes transgenres

L’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes lance une grande enquête en ligne, en collaboration avec le point d’information Transgenre. L’Institut appelle toutes les personnes transgenres à prendre part à l’enquête pour inspirer leurs prochaines actions.

Cette étude s’adresse à toute personne au genre non binaire, au genre fluide, genderqueer, transgenre, transsexuelle ou travestie, qui vit en Belgique et a 16 ans ou plus.

10 ans de recherche sur les personnes transgenres ...

Il y a dix ans, l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes a organisé une étude de grande échelle sur les discriminations et les inégalités auxquelles sont confrontées les personnes transgenres en Belgique.

Beaucoup de choses ont changé en dix ans. La Belgique est-elle pour autant devenue un paradis pour les transgenres? Fait-il bon vivre pour eux dans notre pays? Voilà l’occasion de mener une nouvelle enquête.

... et 10 ans de recherche sur la politique envers les personnes transgenres

En 2007, la Belgique était leader avec sa loi sur la « transsexualité ». Les transgenres qui voulaient changer de sexe ont pu dès lors passer par une procédure administrative plus simple et n’étaient plus obligé.e.s de passer par le tribunal, où un juge devait décider de leur nouveau statut. Mais cette loi ne s’est avérée vraiment utile que pour un petit groupe de personnes transsexuelles. Les conditions médicales imposées à un changement de référence de nom et de genre étaient en effet trop strictes. En 2014, l’identité de genre et l’expression de genre a été explicitement inclus dans la législation anti-discrimination.

Le nombre de transgenres qui viennent à l’Institut pour poser des questions augmente chaque année. «C’est parce que les personnes transgenres sont aujourd’hui beaucoup plus visibles », explique Liesbeth Stevens, la directrice-adjointe de l’Institut. « Cela est très positif mais cela signifie aussi qu’elles sont plus vulnérables. Il reste d’ailleurs encore des problèmes à résoudre, tels que les soins de santé et d’assurance ».

A quoi s’intéresse l’enquête?

Les questions portent sur un large éventail de sujets: expériences au travail, en famille et avec les amis, les soins de santé, le bien-être, la place dans la société, la discrimination vécue, etc. L’Institut invite toutes les personnes transgenres à participer à l’étude et à inspirer leurs prochaines actions.

L’enquête est totalement anonyme et disponible en néerlandais, anglais ou français, du 1er mai au 30 Juin 2017. Les personnes qui ont participé à l’enquête d’il y a 10 ans peuvent participer à celle-ci.

Participez à l’enquête

L’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes

Toute personne qui est victime de discrimination à cause de son sexe, du changement d’enregistrement de son sexe, de son identité sexuelle ou de l’expression de son identité sexuelle peut s’adresser à l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes et peut en savoir plus gratuitement et en toute confidentialité sur ses droits ou ses possibles plaintes. Soit via le numéro gratuit 0800 12 800 (option 1), par courrier, via l’adresse mail gelijkheid.manvrouw@igvm.belgie.be ou en utilisant le formulaire sur le site Web de l’Institut