Logo d'impression Logo RSS logo facebook

Manifestation : pour le droit à l’avortement dans toute l’Europe !

Jeudi 28 septembre 17:00-22:00 |
Manifestation : pour le droit à l'avortement dans toute l'Europe !

Le 28 septembre prochain, à l’occasion de la Journée Internationale du droit à l’avortement, à l’initiative de la Marche Mondiale des Femmes, un collectif européen organise une manifestation dans le quartier européen à Bruxelles, afin de demander l’inscription des droits sexuels et reproductifs, et notamment du droit à l’avortement, comme droit fondamental pour l’égalité en Europe. Ce collectif européen est composé d’associations féministes et citoyennes, de mouvements de jeunesse, d’associations européennes et de plannings familiaux, d’organisations syndicales et politiques.

"En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des femmes espagnoles en 2014, polonaises en 2016, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe.", écrivent-elles.

Le droit à l’avortement au sein de l’Europe relève de la compétence de chaque Etat. Interdit en Irlande et à Malte, sous hautes contraintes en Hongrie et en Pologne. Le droit à l’avortement, même légalisé est, peut ou pourrait être remis en question par le maintien de la clause de conscience des médecins (Italie), l’absence de structures hospitalières adéquat (Grèce, Bavière), les restrictions de personnels et les suppressions des centres pratiquant l’avortement lors de restructurations hospitalières (France), et, dans tous les pays, par l’élection de gouvernements réactionnaires, conservateurs et rétrogrades.

En Belgique, les pressions des forces conservatrices sont incessantes et actives depuis toujours, et c’est bien l’immobilisme autour du droit à l’avortement qui leur donne du terrain. Ainsi, une proposition de loi plus qu’avancée et visant à octroyer un statut au fœtus a été déposée au Parlement fédéral, ce qui tend à culpabiliser les femmes et à fragiliser leur libre choix. Aujourd’hui, il s’agit également de lutter pour sortir l’IVG du code pénal et prolonger le délai de 12 à 20 semaines : de cette façon, le législateur affirmerait la capacité des femmes à faire le choix qui semble adéquat pour elle, sans que ce ne soit plus à un médecin de statuer de son état de détresse.

Le collectif réaffirme que :

• L’accès à l’avortement est un droit ; • L’avortement est un choix personnel - mon corps m’appartient, je choisis ma vie ; • Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l’avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires ; • Des campagnes tous publics sont nécessaires ; • L’éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu’elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés ; • La formation aux techniques d’avortement et à l’accompagnement doit faire partie intégrante de la formation initiale des professionnel/les de santé ; • La clause de conscience des professionnel-les de santé doit être supprimée ; • Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe et les États doivent tendre vers une dépénalisation totale de l’avortement.

En pratique

Cette action aura lieu le 28 septembre avant la Rencontre européenne de la Marche Mondiale des Femmes.

- Le 28, la manifestation Pour le droit à l’avortement dans toute l’Europe, partira de l’Esplanade du Parc du Cinquantenaire à 17h30 et rejoindra la place Schuman au rythme d’une fanfare à 18h30. Au point de rassemblement final, les discours et témoignages seront entrecoupés de performances symboliques et d’activités multiples, telles qu’un mur d’expression, un concours de pancartes, ou encore un concert

- 3 jours de rencontre avec des délégué-e-s européen-n-e-s

Après la manifestation, du 29 septembre au 1er octobre, une Rencontre Européenne se déroulera à Bruxelles. Elle rassemblera des délégué-e-s européen-n-e-s venus pour échanger sur la cause. Cette Rencontre a pour but de produire un plaidoyer et d’élaborer des actions politiques concrètes à destination des différents gouvernements.

- Activités ouvertes à toutes et tous :

Vendredi 29 septembre 18h à 20h30 : projection de film sur le thème de l’avortement avec Elles tournent (organisation du Festival international de films de femmes

Samedi 30 septembre 18h à 20h Présentation d’un Manuel sur les violences obstétricales faites aux femmes (ouvert aux tous et toutes) et d’un Référentiel su la Santé des femmes.

TANT QUE TOUTES LES FEMMES NE SERONT PAS LIBRES, NOUS SERONS EN MARCHE !

- Contact

info@vrouwenraad.be marcela@mondefemmes.org www.marchemondialedesfemmes