Documentaire "Aime-moi, si tu peux"

Avec son nouveau film documentaire Aime-moi, si tu peux, le réalisateur Chakib Bergane a recueilli la parole de plusieurs femmes victimes de violence conjugale. À travers leurs témoignages bouleversants et courageux, on comprend le phénomène “de l’intérieur” ainsi que l’étendue des dégâts que cause la violence conjugales sur les victimes. Mais on voit également et avant tout la grande force de ces femmes qui ont su se libérer de leur bourreau respectif.

Le réalisateur a aussi interviewé plusieurs professionnel·le·s de la lutte contre les violences faites aux femmes. Leurs propos mettent en lumière le mécanisme de la violence conjugale et les défis à relever pour éradiquer le phénomène.
On reconnaîtra Hélène Vanhaelen (Plan F), Frédéric Benne (Centre de prévention des Violences conjugales et familiales), Anne Vangeneberg et Éveline Brichant (Centre Planning familial Midi), Anne Jacob (Praxis), Pascale Preud’Homme (Maison de Justice de Bruxelles), Jérémie Drouart (échevin de l’Égalité des Chances à Anderlecht), Pieter-Jan De Buyst (Equal.brussels) et Laurence Stevelinck (Fédération laïque des Centres de Planning familial).

Dédicacé “À toutes les femmes qui n’osent pas parler et à celles qui ne peuvent plus”, le documentaire de Chakib Bergane est non seulement un droit de parole, mais aussi un outil pédagogique pour toutes et tous. N’hésitez donc pas à le partager sur vos réseaux sociaux un maximum et/ou à l’utiliser à des fins éducatives.

Le documentaire est une initiative du Service de l’Égalité des chances de la Commune d’Anderlecht et reçu le soutien de Bruxelles Pouvoirs Locaux.

“Aime-moi, si tu peux” de Chakib Bergane [durée : 52’37 »] est disponible sur YouTube : https://youtu.be/rpYtlQBajM8


Vous avez besoin d’aide pour vous-même ou pour une autre personne ?
Appelez le service Écoute violence conjugale au numéro gratuit 0800 30 030 ou surfez sur le site web www.ecouteviolencesconjugales.be/.

Vous pouvez aussi consulter la brochure Brisons le silence avant qu’il ne nous brise, disponible en 17 langues et téléchargeable sur le site de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes.