More

Starts in 17 Hours, 55 Minutes

01-10-22 to 21-11-22

More Dates

  • 01-10-22
  • 02-10-22
  • 03-10-22
  • 04-10-22
  • 05-10-22
  • 06-10-22
  • 07-10-22
  • 08-10-22
  • 09-10-22
  • 10-10-22

 L’architecture qui dégenre a le plaisir de vous présenter sa toute première exposition : Queering Brussels. Pensée par la commissaire d’exposition et architecte Camille Kervella, Queering Brussels se tiendra du 10 septembre au 21 novembre 2022 aux Halles Saint-Géry.

🔎 Queering Brussels c’est quoi ? Une expo qui met en avant une critique et un futur possible de la ville de Bruxelles par des prismes queer. L’exposition présente plusieurs projets d’architecture queers et propose une programmation complémentaire avec des visites guidées de la ville ainsi que des conférences sur les thématiques du genre, de la ville et des questions LGBTQIA+.

🏳️‍🌈 Queering Brussels a été pensée de manière intersectionnelle en articulant architecture, urbanisme, genre, et dimensions queer/LGBTQIA+. Ce projet démontre l’importance des vécus selon les genres et les orientations sexuelles dans la conception et la conceptualisation de l’espace.

Au programme, différents projets d’architecture queers à découvrir tout au long de l’exposition :

► Camille Valette et Alexis Le Gallo
Leur projet Sex, Cruising & Body building qui met en avant l’érotisme dans le domaine architectural.
► Victor Abraham Lacô qui cible sa recherche autour de l’érotisme, du militantisme et de la sexualité
► Clément Bailly Grosset, féru d’expérimentation et soucieux de mélanger les différents types d’arts.
► Léa Brami, architecte qui développe une pratique engagée s’articulant autour de questions liées aux corps, aux constructions de soi et aux savoirs que nous développons afin de résister aux oppressions.
__

📍 Vernissage Queering Brussels & lancement des Journées du Matrimoine le 22 septembre à 19h – Halles Saint-Géry

📍 Activités connexes : to be announced

__
Camille Kervella – Commissaire de l’exposition Queering Brussels
Camille Kervella est architecte au sein de L’architecture qui dégenre asbl. Diplômée en 2020 à l’UCL avec son mémoire Sex in the city, elle s’intéresse aux questions fondamentales féministes et queers (LGBTQIA+) dans les sociétés édifiées. Son travail de fin d’étude s’inscrit dans un questionnement des normes et des systèmes d’oppression qui existent en architecture, notamment à travers un prisme de vision queer. Queering Brussels s’inscrit dans la continuité de ce mémoire.
Le Roy Cleeremans – Concept & design
Maïlys Gangloff – Scénographie