More

Rendez-vous à la prochaine soirée « Un livre, une autrice » organisée par l’Université des Femmes !

Joëlle PALMIERI présentera son ouvrage : « La douleur impensée. Autopsie féministe de la fibromyalgie, une «maladie de femmes» »

JEUDI 15 SEPTEMBRE 2022 À 18:00

PAR L’UNIVERSITE DES FEMMES

👉 Pour réserver (participation libre et gratuite) :
https://www.universitedesfemmes.be/…/356-un-livre-une…

Lieu : Maison Amazone 10 Rue du Méridien 1210 St Josse

«L’algologie (soin de la douleur) est souvent considérée par le corps médical comme une «sous-médecine» et la fibromyalgie comme une pathologie secondaire.
La recherche médicale néglige certaines hypothèses, manque de réflexivité et répond à une stratégie qui oblitère les savoirs acquis par les malades.
Cette ignorance s’accompagne de «préjugés» et «superstitions» perpétués par les médecins selon lesquels les femmes, animées par leurs «humeurs» changeantes ou par des formes d’«hystérie», se plaignent sans raison, s’inventent des maladies et imaginent les douleurs…
Dans cette autopathographie (autobiographie axée sur l’expérience de la maladie), Joëlle Palmieri nous décrit un véritable parcours de la combattante pour faire identifier son affection et trouver des moyens thérapeutiques pour atténuer sa douleur chronique invalidante.
Globalement impensée, la fibromyalgie touche très majoritairement les femmes. Déshumanisante, elle se caractérise par des déficiences aussi bien physiologiques (douleurs diffuses sur tout le corps, fatigue, perte de mobilité), que cognitives (troubles de la mémoire, du comportement et de la concentration), accompagnés d’une avalanche d’émotions difficilement contrôlables (peur, colère, tristesse).
Joëlle Palmieri ausculte les différentes phases de son appropriation de cette «maladie de la douleur» : de la création de son langage à sa gestion, de sa qualification à la valorisation des savoirs acquis par la maladie auprès de thérapeutes de différentes disciplines.
Les biais sexistes des professions de la santé, qui sont dommageables pour la santé des femmes, sont au cœur de sa compréhension des difficultés rencontrées pour soigner cette «maladie de femmes».»
Cette mise en discussion comporte la présentation de l’ouvrage ainsi qu’un débat, en présence de l’autrice et du docteur Étienne Masquelier (algologue).
Dans le cadre des activités d’éducation permanente soutenues par la Fédération Wallonie-Bruxelles