Logo Printen Logo RSS logo facebook

Appel à candidature pour la désignation des membres du Conseil de la Promotion de la Citoyenneté et de l’Interculturalité [deadline: 30 juin 2018]

Appel à candidature pour la désignation des membres du Conseil de la Promotion de la Citoyenneté et de l’Interculturalité

En 2015, à l’initiative de la Ministre de la Jeunesse, de l’Enseignement de promotion sociale, des Droits des femmes et de l’Egalité des chances, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a décidé de mettre en place, à destination du secteur associatif et des pouvoirs publics locaux, un dispositif de soutien à des actions de sensibilisation, d’éducation et de participation à la vie sociale et politique porteuses d’égalité sociale, d’émancipation individuelle et de solidarité. Il entend renforcer le dialogue interculturel en Wallonie et à Bruxelles en favorisant la créativité et la mobilisation des acteurs associatifs et locaux autour d’enjeux tels que la citoyenneté dans un contexte multiculturel, la lutte contre le racisme et la défense des droits fondamentaux de personnes particulièrement fragilisées.

Dans ce cadre, l’appel à projets permet le financement d’activités menées au plan local, supra-local ou à l’échelle de la FWB, visant l’éducation des jeunes à la citoyenneté dans notre société multiculturelle, la lutte contre le racisme et les discriminations envers les minorités culturelles, et la défense des droits de personnes fragilisées par l’exil.

Un nouveau décret

Afin de pérenniser ce dispositif et de garantir ainsi une sécurité financière aux organismes bénéficiaires mais aussi pour organiser une gestion transparente de ces initiatives favorisant la réflexion critique et le développement d’une société solidaire, le Parlement a adopté en mars 2018 un décret relatif à la Promotion de la Citoyenneté et de l’Interculturalité en Fédération Wallonie-Bruxelles (le texte est disponible ici).

Ce nouveau cadre légal prévoit 5 principales mesures visant à renforcer l’action de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le domaine du vivre ensemble et, plus précisément, au niveau de la citoyenneté et de l’interculturalité :

1. La pérennisation du dispositif annuel de l’appel à projets ;

2. La possibilité de « labelliser » des projets, ayant déjà bénéficié du soutien durant deux ans et ayant été évalués positivement, par la signature d’une convention pluriannuelle de trois ans. Cette mesure permettra aux opérateurs de développer davantage d’actions d’envergures tout en bénéficiant de garanties financières avec une charge administrative allégée ;

3. La création d’un Conseil de la Promotion de la citoyenneté et de l’interculturalité. Composé de membres des administrations compétentes, de professionnels et d’experts académiques, il sera le garant de la cohérence des politiques menées en la matière et de l’objectivation des décisions d’octroi de subventions. Il sera notamment chargé de remettre des avis au Gouvernement concernant la sélection des appels à projets et la labellisation mais aussi sur toute autre question relative à la mise en œuvre du décret ;

4. L’organisation, tous les 2 ans, d’une campagne de lutte contre le racisme à destination du grand public, réalisée en collaboration avec les opérateurs de terrain actifs dans ce domaine.

5. La mise en place d’un portail d’information spécifique permettant de visibiliser les projets réalisés, mais aussi de faciliter l’échange de bonnes pratiques, d’outils d’animation et de formation, ainsi que la mise en réseau des opérateurs.

Afin de mettre en œuvre ce décret, le Gouvernement a décidé :

- D’augmenter le budget affecté au PCI. Depuis 2018, le budget a été augmenté de 540.000€ pour atteindre 1.995.000€;

- De lancer un appel à candidature pour la désignation des membres du Conseil de la Promotion de la Citoyenneté et de l’Interculturalité
(L’appel à candidature initialement ouvert jusqu’au 2 juin a été prolongé jusqu’au 30 juin 2018. Pour en savoir plus, cliquez ici).

- De préparer le cadre nécessaire à la labellisation d’un certain nombre de projets dès janvier 2019.